Les peintres de la vallée de l’Oise
Le site dédié aux peintres de la vallée de l’Oise à Auvers-sur-Oise, Pontoise, et L’Isle Adam, visite des divers lieux culturels.

Categories

Accueil > Auvers-sur-Oise > Vincent van Gogh > Vincent van Gogh à Auvers-sur-Oise

17 août 2011

Vincent van Gogh à Auvers-sur-Oise

Vincent van Gogh à Auvers-sur-Oise

Le peintre hollandais « Vincent van Gogh », est arrivé à Auvers-sur-Oise en 1890. Il sera hébergé par l’aubergiste « Ravoux ».

Il sortait de maladie, envoyé par son frère Théo afin de finir sa convalescence au calme auprès du Docteur Paul Gachet, il sortait de crises et arrivait de l’hospice de « Saint-Paul de Mausole ».

Vincent a pris pension à Auvers et occupe une chambre dans un de ces modestes établissements à la fois auberge « L’Auberge Ravoux », restaurant, café, débit de vins, comme il en existe dans les villages des environs de Paris, tenu par un nommé Ravoux, sur la place de la mairie.

L’Auberge Ravoux et Vincent van Gogh
La chambre de Vincent à Auvers

Un jour il est sorti de l’auberge où il demeure, pour aller peindre dans les champs. L’heure où l’on a l’habitude de l’attendre est passé sans qu’il soit de retour. Tout à coup on le voit revenir. Il est blessé et tout baigné de sang. « J’ai voulu me tuer » dit-il. On court chercher le Dr Gachet. Il examine la blessure. La balle tirée dans la poitrine a glissé sur une côte et est descendue dans l’aine. Son frère Théodore, prévenu, arrive. La balle ne pourra être extraite. La blessure est mortelle. Il demande sa pipe. Il fume. Il supporte stoïquement de violentes souffrances et meurt le troisième jour, le 29 juillet 1890. Quelques amis venus de Paris et les gens du voisinage le portèrent au cimetière d’Auvers.

Il laisse derrière lui, une forte production d’œuvres réalisées à Auvers en 1890.

Vincent van Gogh à Auvers-sur-Oise en 1890...

Partager

Commentaires

Répondre à cet article